Dans la salle de classe du professeur Omar, une atmosphère d’excitation règne parmi ses élèves curieux. Aujourd’hui, ils sont sur le point de faire un voyage extraordinaire dans le temps pour découvrir la création des djinns et l’histoire intrigante de la rébellion de Cheytane.

Le dispositif d’immersion temporelle islamique (DITI) s’active, et nos huit aventuriers se retrouvent plongés dans un monde mystérieux. Ali, le curieux, demande : « Professeur Omar, où sommes-nous cette fois ? »

Le professeur Omar, avec son sourire bienveillant, répond : « Nous sommes témoins de la création des djinns par Allah. Ils sont des êtres spéciaux, créés à partir d’une fumée sans feu. »

Amina, la douce, écoute attentivement, tandis que Youssef, le sage, ajoute : « Les djinns sont dotés du libre arbitre, ce qui signifie qu’ils peuvent choisir entre le bien et le mal. »

Le professeur Omar explique : « Cheytane était l’un de ces djinns. Il avait été un adorateur d’Allah, faisant comme les anges, cherchant à plaire à Allah. Mais au fond de lui, il nourrissait un désir de rébellion contre l’autorité d’Allah. »

Alors que les enfants continuent d’écouter cette histoire, le DITI commence à montrer le moment où Cheytane, malgré son adoration apparente, commence à remettre en question l’autorité d’Allah.

Khalid, l’énergique, s’exclame : « Pourquoi Cheytane a-t-il refusé l’ordre d’Allah ? »

Le professeur Omar explique : « C’est parce que ceux qui ne sont pas totalement sincères, ceux qui ont un doute ou un désir de rébellion, seront finalement dévoilés, ils finiront obligatoirement par faire une grande transgression et par conséquent ils ne seront pas pardonnés. Allah ne fait aucune injustice, Il récompense la bonté et révèle la vérité. »

À la fin de cette aventure temporelle, nos huit élèves ont non seulement appris comment Allah a créé les djinns, ils ont compris l’importance de la sincérité dans l’adoration et qu’on peut cacher notre for intérieur à tout le monde mais pas à Allah. La classe quitte le DITI avec des leçons précieuses en tête, prête à affronter de nouvelles aventures d’apprentissage.

Preuve : 

fatwa cheikh ibn baz rahimahou llah : 

Parmi eux, il y a des démons, ce sont leurs rebelles et les méchants parmi les mécréants et les transgresseurs, et parmi eux, il y a des musulmans parmi les justes et les bons, comme il y a des humains bons et vertueux. Allah a dit : Ainsi, Nous avons assigné à chaque prophète un ennemi, des démons parmi les humains et les jinns, certains d’entre eux inspirent aux autres des discours embellis trompeurs, et si ton Seigneur l’avait voulu, ils ne l’auraient pas fait, laisse-les donc et ce qu’ils inventent [Al-An’am: 112]. Et le diable est le père des jinns selon un groupe de savants, et c’est lui qui a désobéi à son Seigneur et a été trop arrogant pour se prosterner devant Adam, alors Allah l’a expulsé et éloigné. Et d’autres savants ont dit : Que le diable fait partie d’un groupe d’anges appelés jinns, il a été trop arrogant pour se prosterner donc Allah l’a expulsé et éloigné, et il est devenu un chef de tout le mal, de tout ce qui est vil, de chaque mécréant et malfaiteur. Et chaque être humain a avec lui un diable et un ange comme l’a dit le Prophète ﷺ : Il n’y a aucun d’entre vous qui n’ait son compagnon parmi les jinns et son compagnon parmi les anges. Ils ont dit : Et toi, ô Messager d’Allah ? Il a dit : Et moi, sauf qu’Allah m’a aidé contre lui, alors il s’est soumis. Et il a informé ﷺ que le diable dicte le mal à l’homme et l’appelle au mal, et il a une emprise dans son cœur, et il a une vision par le décret d’Allah de ce que le serviteur veut et a l’intention de faire comme actes de bien et de mal, et l’ange a aussi une emprise dans son cœur, il dicte le bien et l’appelle au bien, ce sont donc des choses qu’Allah a permises pour eux : c’est-à-dire, Il a permis les deux compagnons, le compagnon parmi les jinns et le compagnon parmi les anges, et même le Prophète ﷺ avait un diable avec lui, et il est le compagnon parmi les jinns comme mentionné auparavant, et le hadith à ce sujet est la parole du Prophète sur lui soient les prières et la paix : Il n’y a aucun d’entre vous qui n’ait son compagnon parmi les anges et parmi les jinns. Ils ont dit : Et toi, ô Messager d’Allah ? Il a dit : Et moi, sauf qu’Allah m’a aidé contre lui, alors il s’est soumis, donc il ne m’ordonne que le bien. Et le but est que chaque être humain a un compagnon parmi les anges et un compagnon parmi les démons.

Chez SES ISLAM, la science nous fait grandir, et les petits s'envolent vers l'évolution ! 

Je soutiens le projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *