Question :

Certains fidèles, dont Abdullah Muhammad Ahmad de Riyad et Manzoor Ahmad Qureshi Ahmad Hussein, ont soulevé une préoccupation. Ils ont observé des cartes avec les noms d’Allah inscrits dessus, similaires à l’image jointe à leur lettre. Cette image montre le Kiswah (tissu) de la Kaaba avec des versets du Coran. Ils ont remarqué que ces cartes sont parfois jetées au sol par des personnes ne connaissant pas l’Islam, traitées sans respect. Ils demandent quel conseil donner aux vendeurs de ces cartes ou à toute personne concernée par cette pratique.

La réponse:

Louange à Allah, cette question est devenue fréquente parmi les gens sous diverses formes, dont : des cartes portant le nom d’Allah, et d’autres à côté portant le nom de Muhammad, puis ces deux cartes sont placées parallèlement sur le mur, ou sur un tableau, ou quelque chose de similaire.

Nous parlons d’abord de cette image : quelle est l’utilité de suspendre seulement le mot Allah et seulement Muhammad ?

Si une personne pense qu’elle bénéficie de cela par bénédiction, alors la bénédiction ne se réalise pas par un tel acte; car ce n’est pas une phrase utile [1] qui peut être considérée comme bénédiction, et ensuite, se bénir de cela n’est pas permis; car se bénir par Allah et ses noms ne peut être utilisé que de la manière rapportée; car c’est un acte d’adoration, et l’adoration est basée sur la restriction [2], puis cette disposition que nous avons mentionnée précédemment – mettre le mot Allah et à côté le mot Muhammad parallèlement à lui [3] – c’est une sorte d’association et de comparaison entre Allah et le messager, paix soit sur lui, et cela n’est pas permis. (regarde juste pour une parole) Un homme a dit au Prophète, paix soit sur lui : Si Allah veut et si tu veux, alors le Prophète, paix soit sur lui, a dit : « As-tu fait de moi l’égal d’Allah ?! Mais plutôt si Allah seul veut ! ».

Ensuite, se bénir juste en plaçant le nom du Prophète, paix soit sur lui, n’est également pas permis, la bénédiction ne peut se chercher qu’en adhérant à la loi rapportée par le prophète, paix soit sur lui, et en agissant selon elle. Voici un type parmi les sortes d’image que les gens utilisent dans ces cartes, et il est clair qu’il y a une contradiction avec la législation.

Quant aux images mentionnées par le frère questionneur, sa permission est sujette à discussion; car le principe de l’écriture du Coran sur les papiers et les planches est permis, mais l’accrocher sur les murs des maisons n’a pas été rapporté par les pieux prédécesseurs, qu’Allah ait pitié d’eux, ni par le Prophète, paix soit sur lui, ni par ses compagnons, ni par les pieux suiveurs, et je ne sais pas exactement quand cette innovation est apparue, elle est en réalité une innovation; car le Coran a été révélé pour être lu, pas pour être accroché sur les murs et autres, et en l’accrochant sur les murs il y a un dommage supplémentaire, en plus du fait que cela n’a pas été rapporté par les prédécesseurs, ce dommage est que la personne compte sur cette suspension et croit que c’est une protection pour elle, et elle se suffit de cela au lieu de la vraie protection qui est la récitation par la langue; car c’est la protection bénéfique comme le Prophète, paix soit sur lui, l’a dit concernant le verset du Trône : « Celui qui le lit la nuit n’aura pas cessé d’avoir un protecteur d’Allah, et aucun diable ne s’approchera de lui jusqu’au matin ». Si une personne sent que suspendre ces versets sur les murs est ce qui la protège, elle se sentira suffisante avec eux au lieu de lire le Coran, et puis il y a une sorte de prise en dérision des versets d’Allah; car les assemblées ne sont généralement pas exemptes de paroles interdites telles que la médisance, l’insulte et l’injure, ou d’actes interdits. Il se peut que dans ces assemblées, il y ait certains instruments de divertissement interdits par la loi islamique. Ces choses existent alors que le Coran est suspendu au-dessus des têtes des gens, comme s’ils se moquaient de lui en réalité; car ce Coran interdit ces choses, que le verset écrit soit le verset qui interdit ces choses, ou un autre verset du Coran. Cela est sans aucun doute une forme de moquerie des versets d’Allah. C’est pourquoi nous conseillons à nos frères musulmans de s’éloigner de l’utilisation de telles affiches concernant l’un des noms d’Allah ou les noms du Prophète, paix et bénédictions sur lui, ou des versets du Coran, et d’utiliser ce que leurs pieux prédécesseurs ont utilisé; car cela apporte le bien et la bénédiction.


Quant à la question du frère,

Le demandeur :
Avant de passer à la question du frère, vous avez mentionné l’accrochage du Saint Coran sur les murs. Il serait bon de faire une brève mention de la pratique qui consiste à accrocher du Saint Coran sur les personnes elles-mêmes.
[4]
Le Cheikh :
(Plutôt) Nous y ferons référence après avoir terminé la recherche, si Allah le veut. Je dis : Concernant ce que le frère a mentionné au sujet de ces cartes sur lesquelles le Coran est écrit et qui sont jetées dans les marchés, les ordures et sous les pas des gens, cela n’est également pas permis ; en raison du manque de respect envers le Saint Coran. Mais celui qui est adressé ici est celui qui les détient, bien que les vendeurs qui les vendent, s’ils savent que cela est couramment fait avec elles, cela devient alors une raison pour interdire leur vente et leur commerce ; car la règle juridique est que si le contrat est un moyen nécessaire ou prédominant vers quelque chose d’interdit, alors ce contrat est interdit ; car c’est une forme de coopération dans le péché et la transgression [5]. Et je pense que la réponse à la question est terminée.

[1] C’est-à-dire une phrase qui a du sens comme Allah est le plus grand.

[2] C’est-à-dire qu’on ne doit pas faire quelque chose qui relève de l’adoration si il n’y a pas de preuve de la législation.

[3] Au même niveau sur le même pied d’estale.

[4] Par exemple sous forme de talismans ou d’amulettes.

[5] “et entraidez-vous dans le bien et la piété et ne vous entrez pas mutuellement dans le péché et la transgression” 5:2.

https://binothaimeen.net/content/6625

Chez SES ISLAM, la science nous fait grandir, et les petits s'envolent vers l'évolution ! 

Je soutiens le projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouvrir le Chat
Une question qui n'est pas dans la FAQ ?
‏السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
Que puis-je faire pour vous ?