« Quel est le jugement concernant celui qui maudit ses parents par colère ou intentionnellement ? Y a-t-il une expiation ou un repentir pour cette malédiction ? Que doit faire celui qui a maudit ? »

La réponse est que maudire ses parents est un grand péché. Il est confirmé que le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a maudit celui qui maudit ses parents. Que cette malédiction soit directe ou causée indirectement, car le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a dit en réponse à la question « Un homme peut-il maudire ses parents ? » : « Oui, il insulte le père d’un homme, et cet homme insulte son père en retour, et il insulte sa mère, et cet homme insulte sa mère en retour. » Ainsi, maudire ses parents, que ce soit directement ou indirectement, est un grand péché. Il n’y a pas de différence entre le faire sans raison ou par colère, sauf dans le cas de la colère extrême où la personne devient inconsciente de ses paroles. Dans cette situation, il n’y a pas de faute, car la personne n’est pas consciente de ce qu’elle dit, et Allah juge les serviteurs sur la base de leur conscience, pas de leur inconscience. Cependant, il est recommandé à celui qui est prompt à la colère ou qui se met facilement en colère d’utiliser des moyens pour l’éliminer ou la diminuer. Un homme a demandé au Messager d’Allah, paix et bénédictions sur lui, de lui donner un conseil, et il a répondu : « Ne te mets pas en colère ». L’homme a répété sa demande plusieurs fois et à chaque fois, le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a répondu : « Ne te mets pas en colère ». Si on ressent la colère, il faut chercher refuge auprès d’Allah contre Satan le maudit, et faire les ablutions, car cela aide à éliminer la colère. Une autre méthode pour éviter les conséquences de la colère est de s’éloigner et de se retirer de son adversaire pour éviter toute situation regrettable.

Le questionneur demande alors : « Concernant le repentir, est-il possible pour lui de se repentir ? »

Le cheikh répond que pour le repentir, il est possible de se repentir. Il n’y a pas de péché pour lequel le repentir n’est pas possible, car Allah, exalté soit-Il, dit : « Dis : Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. En vérité, Allah pardonne tous les péchés. En vérité, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. » [Az-Zumar: 53]. Cependant, comme ce péché implique une offense envers une autre créature, il est nécessaire de compléter le repentir en demandant pardon à celui contre qui l’offense a été commise, afin que le repentir soit complet.

Cheikh Al’otheymine -rahimahou Allah

Chez SES ISLAM, la science nous fait grandir, et les petits s'envolent vers l'évolution ! 

Je soutiens le projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *